#WeAreNinkasi
Lun. 14 Jan. 2019

Ninkasi Musik Lab S03E02 : Effigie, Ponta Preta et MicroMega

Un plateau d'anthologie

Le mardi 8 janvier dernier, les jeunes lyonnais d’Effigie, de Ponta Preta et de MicroMega ont constitué le deuxième plateau du Ninkasi Musik Lab 2018/19. Un concert d’anthologie que l’on n’oubliera pas de sitôt…

Pour rappel, le Musik Lab est notre dispositif de repérage et d’accompagnement des talents émergents de notre belle scène régionale. Créé en 2016 après des années de Tremplins Découverte, il est aujourd’hui au cœur du projet culturel du Ninkasi. Cette année, 189 groupes ont candidaté et douze ont été sélectionnés (9 par un jury et 3 par grand public) pour participer à la saison de concerts. Vous pouvez retrouver tous les groupes présélectionnés dans notre billet d’octobre.

Depuis décembre, nous sommes entrés dans le vif du sujet ! La saison de concerts est la partie la plus excitante du dispositif car elle nous permet de découvrir des groupes que pour certains on n’a encore jamais vus sur scène. Vont-ils concrétiser les espoirs placés en eux à l’écoute de leur démos et vidéos ? Vont-ils réussir à conquérir le cœur du public du Ninkasi Gerland / Kafé ? Parviendront-ils prendre du plaisir sur scène ou seront-ils gagnés par le trac ? Il y a un mois, TV Party, Brume et Cramble apportaient de magnifiques réponses à ces questions dans une étincelante soirée d’ouverture.

Tout récemment entrés en 2019 – quelle meilleure façon de commencer l’année ? – on se retrouve donc cette fois avec un plateau 100% lyonnais, mais pas uniforme pour autant avec au menu de l’électropop, du surf rock et du rock indé.

En ouverture, le duo Effigie a démontré à quel point il a progressé depuis son dernier passage au Ninkasi en septembre dernier. Leur concert a parfaitement lancé la soirée avec un set maîtrisé, des mélodies toujours aussi aériennes et une scénographie sublimée par d’astucieux jeux de lumières. On en sort fascinés, presque groggy.

Un épais mystère – et une épaisse fumée (sic) – entourait le deuxième artiste présenté. En effet, on ne savait avant cette soirée quasiment rien du quatuor surf rock Ponta Preta, si ce n’est que la démo envoyée pour les présélections avait suffisamment intrigué notre jury pour leur donner une chance de nous épater sur scène. Comme ils ont eu du nez ! Oscillant entre surf rock canal historique (coucou la Californie) et les versions les plus contemporaines du genre (Mac DeMarco & co), les Ponta Preta nous ont offert un show ultra frais et drôlement abouti pour ce… deuxième concert ensemble !

Enfin, MicroMega s’est élancé sur scène pour le dernier concert de cette soirée. Leur rock est inclassable. À la fois sombre et lumineux, à la fois groovy et tranchant, fondé sur de subtiles compositions à tiroirs, on est presque sur du prog rock par moments. Et puis, quelle voix ! Autant influencé par les harmonies de Fleet Foxes que les prédications de Nick Cave, voilà un chanteur habité comme on en voit peu. Une parfaite conclusion à une parfaite soirée.

Et le public ne s’est pas trompé en nous offrant la plus belle affluence de l’histoire du Ninkasi Musik Lab. Wow !

On se retrouve le mardi 5 février pour la suite avec le troisième concert de la saison avec Bear’s Towers, Zacharie et The Mood’s Trip.

* Optionnel
En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

A cup of Gin Ninkasi
Lun. 14 janvier 2019A cup of Gin NinkasiArticle suivant
PROD
Ninkasi utile des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l’utilisation du site (cookies analytiques), pour l’adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).
J'accepteles cookiesPersonnaliserles cookies