#WeAreNinkasi
Mar. 18 Déc. 2018

Ninkasi Musik Lab S03E01 : TV Party, Brume et Cramble

Nos talents émergents

Le mardi 4 décembre dernier, les Annéciens de TV Party, les Villeurbannais de Brume et les Lyonnais de Cramble se présentaient sur la scène du Ninkasi Gerland / Kafé. Ils nous ont offert une magnifique ouverture du Ninkasi Musik Lab 2018/19.

Pour ceux qui auraient raté les épisodes précédents, nous sommes entrés cette année dans la 3ème saison du fameux Ninkasi Musik Lab, notre dispositif de repérage et d’accompagnement des talents émergents. En septembre dernier, 189 groupes – un record ! – avaient candidaté et après de longues heures d’écoutes et de discussions 9 sont présélectionnés par notre jury de professionnels et 3 par le grand public pour participer à la saison 2018/19 – on vous annonçait leurs noms dans notre billet d’octobre.

Alors maintenant, place au live ! Et quel bonheur d’entrer dans cette étape – la plus excitante du dispositif – à travers laquelle on découvre des groupes pour certains jamais vus sur scène auparavant et qui très souvent, nous retournent complètement.

Ce fût le cas d’entrée de jeu avec le set classieux de TV Party, les annéciens menés par le chanteur américain Josh Spacek. Un set pop rock résolument indie, avec de très belles harmonies de voix. Le public les écoute avec une oreille attentive et même quelques petits pas de danse. Pas mal pour ce… troisième concert de leur vie ! Leurs mélodies accrocheuses s’installent durablement dans notre tête. Quelques jours plus tard, on se surprendra à les siffloter sous la douche.

Ils sont suivis des OVNIs rock / new wave de Brume, tout droits sortis des années 80 et avec de l’énergie à revendre. Il leur suffira de quelques minutes pour convaincre le public (et particulièrement les invitées de l’enterrement de vie de jeune fille organisé ce soir-là) de s’avancer jusqu’à la scène et de passer la seconde en matière d’ambiance. Ils ne se cachent pas de leurs influences britanniques : Depeche Mode, Joy Division et New Order, dont ils reprendront même le légendaire Blue Monday. Osé !

Pour clore cette soirée d’ouverture, le trio lyonnais Cramble, choisi par le public via notre plateforme d’applaudissements digitaux. Eh bien figurez-vous que les applaudissements n’avaient plus rien de factices lorsque les rockeurs rétro-futuristes sont montés sur scène. Ils ont littéralement enflammé le public de Gerland – d’ailleurs à tel point qu’une de nos alarmes anti-incendie, sans doute subjuguée elle aussi, s’est mise à hurler. Un bug terrible qui aurait coupé les jambes à plus d’un… mais les Cramble n’ont décidément peur de rien. Après cette malencontreuse interruption, ils ont envoyé du bois pour un final de toute beauté.

* Optionnel
En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

La recette du burger Le Queen Forest
Mar. 1 janvier 2019La recette du burger Le Queen ForestArticle suivant
PROD
Ninkasi utile des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l’utilisation du site (cookies analytiques), pour l’adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).
J'accepteles cookiesPersonnaliserles cookies