#WeAreNinkasi
Mer. 26 Sep. 2018

Yeast et Two faces, l’aventure ne fait que commencer !

Après deux jours de résidence chez nous, les quatre lyonnais de YEAST s’apprêtent à dévoiler leur prochain EP en live ce soir au Ninkasi Gerland / Kao. Autant vous le dire tout de suite : vous allez décoller. Les voir travailler sur notre scène a été pour nous un privilège… et l’occasion d’une petite interview ! Entretien avec ces dignes descendants de Foals et Local Natives.

 

Comment se passe votre résidence au Ninkasi ?

Tout se passe super bien ! On essaye de bosser tout en même temps, profiter de ce temps qu’on a ici pour développer un nouveau set avec des titres issus de notre prochain EP. C’est aussi l’occasion de travailler le show dans son ensemble, notamment les lumières avec notre ingé light. C’est top de bosser sur une scène comme celle du Ninkasi Gerland / Kao, on a un vrai système live, on peut mettre au point notre concert en conditions réelles. C’est vraiment chouette d’avoir un accompagnement et un soutien de la part du Ninkasi à ce niveau-là. Dust of Light est un EP qu’on a mis un peu de temps à construire, on s’est posés pour bien faire les choses. On a mis beaucoup de cœur et d’énergie dans ce disque. On s’est jetés à 100% dans la production, pour obtenir le résultat qu’on souhaitait en réduisant les intermédiaires. On en est très fiers, ça nous donne envie d’aller encore plus loin.

Vous avez déjà tellement avancé ! Vous vous souvenez de vos débuts, de vos premières influences ?

Le groupe existe depuis 10 ans. Cyril (le batteur, NdR) nous a rejoint récemment. D’ailleurs, sa première date avec nous c’était au Ninkasi Gerland / Kao en première partie de Talisco. C’était le grand bain. On a beaucoup évolué ensemble, on a des influences communes comme Foals ou Foster the People mais on a aussi tous nos sensibilités personnelles. C’est enrichissant. L’essence du groupe reste vraiment le live, on a envie de défendre notre musique sur scène le plus longtemps possible, et on est très heureux d’avoir le soutien d’une salle comme le Ninkasi.

Maintenant à votre tour d’être un exemple pour de plus jeunes groupes, une de leurs influences…

On n’a pas le bagage d’un groupe qui tourne depuis 30 ans, mais c’est toujours intéressant d’échanger avec des artistes plus jeunes. Ça nous fait plaisir de pouvoir aider d’autres groupes, partager notre expérience, mais on ne sent pas encore tout à fait légitimes à donner des conseils…

Vos meilleurs souvenirs de concerts au Ninkasi ?

Oh la la on en a plein ! Les tout premiers concerts auxquels on a assisté à Lyon, c’était ici. Avec Talisco l’an dernier, c’était dingue. C’était un peu le rêve pour nous, parce qu’il y a plein de groupes qu’on adore qui ont joué ici. On avait la pression mais on a pris le temps d’observer la salle, et le public et on s’est dit : ok, on y est !

 

Maintenant que vous en savez un peu plus sur eux, filez réserver votre invitation pour leur release party ce soir. Ils seront précédés sur scène d’un autre sublime groupe lyonnais : Two Faces, que nous avions notamment repéré lors du Ninkasi Musik Lab 2016/17. Et en plus, il paraît qu’il y aura même des surprises !

* Optionnel
En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

Sophie Hunger, la grande voyageuse
Jeu. 11 octobre 2018Sophie Hunger, la grande voyageuseArticle suivant
PROD
Ninkasi utile des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l’utilisation du site (cookies analytiques), pour l’adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).
J'accepteles cookiesPersonnaliserles cookies