#WeAreNinkasi
Mar. 25 Août. 2020

Comment fonctionne une tireuse à bière ?

Les inséparables

On ne va pas se mentir, si vous atterrissez ici, c’est qu’on a une passion commune : la bière. Et tout particulièrement, la bière pression. Mais avant d’arriver rafraîchissante, belle et pétillante dans votre verre, la bière pression est accompagnée de sa très fidèle amie : la tireuse à bière. Mais savez-vous comment fonctionne une tireuse à bière ? Des tireuses de bar aux tireuses mobiles. On vous explique tout !

L'invention de la tireuse à bière

On ne le remerciera jamais assez pour son invention : Joseph Bramah, brillant inventeur et mécanicien anglais a mis au point le premier système de tireuse à bière en 1797 (à l’époque c’était plutôt une pompe qu’une tireuse).  Les premières tireuses à bière étaient manuelles et nécessitaient de pomper à la main. Vous aviez intérêt à jouer des muscles pour faire sortir une pression du tonneau. Il fallait la mériter votre bière pression !

 

Réalisation : vuilmix-animations.fr - Photographe : © RAPHAËL KEÏTARéalisation : vuilmix-animations.fr - Photographe : © RAPHAËL KEÏTA

L'évolution de la tireuse à bière

Rapidement, le procédé a évolué pour laisser place à la tireuse à bière réfrigérée sous pression que l’on connaît aujourd’hui. Au début du XXème siècle, les tonneaux laissent place aux fûts. La bière est filtrée, puis mise en fût sous pression avec du dioxyde de carbone et de l’azote. Grâce à cette méthode, il est possible de servir la bière encore plus vite, tout en la conservant plus longtemps. Vive la technologie !

Maintenant que vous avez une superbe anecdote à raconter à votre prochaine soirée, on va vous expliquer un peu comment tout ça fonctionne. Alors, comment fonctionne une tireuse à bière ?

Le fonctionnement d'une tireuse à bière

Pour qu’une tireuse à bière fonctionne correctement, c’est un peu comme une recette de cuisine. Il vous faut les bons ingrédients, et respecter les étapes. Imaginez-vous un petit circuit, du fût jusqu’au verre. Vous y êtes ? 3 – 2 – 1, c’est parti !

La bière commence par sortir du fût, qui lui-même est relié à une bouteille de CO2. Elle serpente ensuite dans un groupe de réfrigération contrôlé par un thermostat dans laquelle elle va obtenir sa température idéale. Une fois cette température obtenue (environ 6°C) la bière continue tranquillement son chemin dans un tuyau, aussi appelé « Ligne Python ». Elle finit ensuite par arriver enfin dans le robinet de tirage.

La bière est ensuite tirée par ce robinet, et prête à être servie. Hop, dans le verre, le circuit est terminé.

Pour la dernière étape de dégustation, votre imagination fera le reste 😉

Jouer sur les accords mets-bière c'est le secret ;) Jouer sur les accords mets-bière c'est le secret ;)

Les tireuses à bière mobile

Aujourd’hui les tireuses à bière ne sont plus uniquement réservé aux bars. Les tireuses mobiles sans bouteilles de gaz permettent de déguster une bière pression fraiche directement à la maison. Comment ça fonctionne ? Facile !

Les tireuses à bec type « froid sec » comportent un compresseur intégré directement dans la machine ! Adieu les bouteilles de CO2 à transporter !  La bière est en fait poussée grâce à l’air comprimé, en gardant la qualité et la fraicheur d’une pression de bar.

En bref, oubliez ces histoires de « Ligne Python » ou de « groupe de réfrigération ». Laissez tout ça au bar. Une prise électrique, un fût, et c’est parti !

Bien utiliser une tireuse à bière

Pour une pression parfaite !

Vous savez désormais tout du fonctionnement d’une tireuse à bière. Mais une bonne tireuse ne fait pas tout, quelques commandements régissent la manière de servir une bière pression. Si vous voulez vous improviser  devenir barman le temps d’un weekend ou d’une soirée, sortez vite le bloc note :

  • 1. Choisir un verre adapté à la bière.
    Cette étape n’est pas obligatoire, mais si vous avez la possibilité de le faire, foncez ! La dégustation est d’autant plus parfaite avec un verre adéquat. Si vous voulez des conseils pour choisir votre verre on vous a fait une sélection juste ici.

  • 2. Rincer le verre.
    En plus de rafraichir les verres, cette pratique permet de contrôler la quantité de mousse. Comment ? Voyez plutôt. Les verres, même très propres, possèdent des impuretés microscopiques, favorisant la prolifération de mousse. Si l’on rince le verre, on élimine ces impuretés, et adieu la mousse en trop !


  • 3. Remplir le verre en une seule fois.
    Pas de place à l’hésitation ! On ouvre franchement le robinet, et on laisse couler. Idéalement, incliner le verre à 45° par rapport au bec. La bière doit couler, claire, sans mousse en tourbillonnant le long de la paroi de verre.
    Lorsque le verre est environ à moitié plein, il suffit de le redresser progressivement pour obtenir un beau chapeau de mousse d’environ 2 à 3 cm. Attention à ne pas tremper la bière dans le bec de la tireuse.

Vous voilà désormais expert.e en tireuse à bière. Son histoire, son fonctionnement et même son utilisation. Si jamais l’envie vous prend, on a même interviewé une de nos tireuses pour connaître son quotidien. Vous allez voir, la vie de tireuse n’est pas facile tous les jours !       

* Optionnel
En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

Le Festival Ninkasi #2 maintenu, dans une forme adaptée et responsable
Mer. 26 août 2020Le Festival Ninkasi #2 maintenu, dans une forme adaptée et responsableArticle suivant
Ninkasi utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).
J'accepteJ'acceptePersonnaliserPersonnaliser