#WeAreNinkasi
Mar. 10 Mar. 2020

Où et quand a été inventé le whisky ?

27 minutes
« L'histoire du whisky reste voilée dans les brumes de l'aube celtique. » — Sir Robert Bruce Lockhart

Le whisky est-il Irlandais ou Ecossais ? Si tous deux revendiquent la paternité du produit, personne ne connaît avec certitude les véritables origines de cette fameuse eau-de-vie de grain. Mythes et légendes entourent l’invention du whisky : découvrez la mystérieuse histoire du whisky.

Aux origines du whisky

L’histoire du whisky nous emmène d’abord en Chine et en Egypte, il y a près de 4000 ans. Certains archéologues affirment observer les premières traces de distillations sur certaines peintures de pierres tombales. À l’époque, on ne parle pas du tout de whisky, mais de parfum !

La légende raconte ensuite qu’un certain Saint Patrick (ça vous dit quelque chose ?), à la suite d’un voyage en Egypte en 432, rapporte les secrets de la distillation en Europe, mais surtout en Irlande et en Ecosse.

Si l’on exclut la légende de Saint Patrick, les premières traces sourcées de distillation d’alcool sont Irakienne, au IX siècle. En Europe, les techniques de distillations arrivent en Irlande autour des années 1200. Les monastères deviennent alors rapidement des lieux de distillation. Beaucoup de moines deviennent alors également brasseurs, ou distillateurs.

Franchement, on les comprend non ?

Les premiers whiskies : une affaire de santé

Si les Irlandais et Écossais ont désormais des méthodes de distillation, l’histoire du whisky ne s’arrête pas là ! Car distiller, c’est une chose. Mais le whisky en est une autre. Il a fallu attendre quelques années avant de voir apparaître les premiers whiskies (600 ans pour être exact) afin que les progrès techniques permettent la fabrication des premières boissons.

Dans les années 1200, les moines fabriquent surtout des eaux-de-vie pour la médecine. Mais attention ! Rien à voir avec le whisky que nous connaissons aujourd’hui. Avec un goût mielleux et herbacé, la boisson sert surtout comme pommade et comme médicament. C’est d’ailleurs cette utilisation qui est à l’origine d’une célèbre expression que l’on utilise tous aujourd’hui.
Vous avez deviné ?

Santé !

La suprématie du whisky

L’histoire prend un tournant au début des années 1800, où le whisky ressemble déjà plus à celui que l’on connaît aujourd’hui. À la seule différence qu’à l’époque, la fabrication est presque entièrement clandestine. Mais très vite, la boisson est taxée et contrôlée. Des lois sont votées, et en 1823 les premiers whiskies légaux pur malt sont distillés. Les progrès techniques de l’époque emmènent doucement à l’industrialisation du single Malt. C’est l’âge d’or des distilleries écossaises !

Il faudra attendre 1860, et le fameux Phylloxera Vastatrix (indice : ce n’est pas un Gaulois)  pour voir apparaître les prémices d’une véritable suprématie du whisky. Ce parasite dévastant les vignes françaises, et avec lui la production de Cognac, va permettre au whisky de se hisser pour la première fois au rang de boisson d’élite.

Une première dans son histoire !

L’anecdote d’Amaury, notre responsable Supply Chain et Beer Ambassador : « Le vieillissement en tonneaux de 3 ans minimum est obligatoire uniquement depuis la 1 ère guerre mondiale. Cette réglementation permettait de réguler au maximum la présence d’alcool sur le front en forçant les distillateurs à garder leurs stocks. »

Le whisky aujourd'hui

Aujourd’hui le whisky n’est plus uniquement une affaire d’Irlandais ou d’Ecossais. La France est même le premier consommateur de whisky au monde ! Avec une moyenne de 2.15 L par habitant et par an, elle devance l’Uruguay et les Etats-Unis.

Du côté de la distillation, d’autres acteurs participent à la renommée planétaire de cette boisson. Ils font désormais partie intégrante de l’histoire du whisky. Les Etats-Unis, d’abord, et leurs fameux bourbons américains. Le Japon, également qui depuis le début du XX -ème siècle est passé du statut de « jeune espoir » à véritable pays du whisky. Cette récente renommée internationale lui a permis de rejoindre le cercle très fermé des gros producteurs historiques de whisky : l’Ecosse, l’Irlande et les Etats-Unis.

En France, le whisky est encore jeune, mais très prometteur ! Si l’histoire est encore à écrire pour le pays du vin et de la bière,  plusieurs distilleries ont émergé depuis les années 90. La grande diversité des méthodes de procédé, et des céréales utilisées assure un bel avenir pour la boisson made in France. 

Le whisky au Ninkasi !

Au Ninkasi aussi, l’histoire s’écrit. Avec déjà plusieurs médailles d’or pour nos whiskies !

Nous avons choisi d’utiliser notre savoir-faire dans le brassage, pour créer des singles malts whiskies. Le whisky provient d’une seule et unique et distillerie et est composé à 100 % d’orge malté. Notre gamme est déclinée en petites séries : « Track  »

Chaque Track a son histoire et sa palette aromatique propre. Si tous nos whiskies sont différents, deux points communs les rassemblent : notre savoir- faire par notre maître distillateur Alban Perret, et comme toujours, favoriser les circuits courts !

Vous savez désormais tout sur l’histoire du whisky ! Mais connaissez vous les différents whiskies ? Découvrez le ici.

  • JCR
    mer. 11 Mar. 2020

    Excellent article qui m’a permis d’apprendre une histoire que je ne connaissais qu’en partie, alors même que je suis amateur de whisky

  • Anonyme
    mer. 11 Mar. 2020

    Je pensais que Phylloxera Vastatrix était Gaulois!
    Sinon, plus sérieusement je trouve cette article très intéressant. Merci.

Comment est fait un whisky ?
Ven. 13 mars 2020Comment est fait un whisky ?Article suivant
Ninkasi utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).
J'accepteJ'acceptePersonnaliserPersonnaliser