#WeAreNinkasi
Mer. 11 Déc. 2019

Ninkasi Musik Lab S04E01 : Ganache, Rouuge et The Mogs

Soirée d’ouverture

Désormais dans sa quatrième année, la pépinière de talents musicaux Ninkasi Musik Lab grandit et gagne encore en ambition. Tout au long de la saison, douze jeunes artistes de notre région vont être soutenus par le Ninkasi à travers un parcours de concerts et de sessions d’accompagnement vers la professionnalisation. Autant vous le dire d’emblée : on est déjà gaga de notre « promo » 2019/20 ! On la trouve riche, dense, pleine de promesses… Et la soirée d’ouverture a été à la hauteur de nos espérances avec les concerts des trois premiers groupes : Ganache, Rouuge et The Mogs. Ils ont magnifiquement lancé cette saison.

Pour ceux qui auraient raté les épisodes précédents, rappelons que le Ninkasi Musik Lab n’est pas un tremplin ! Nous l’avons conçu comme un dispositif de repérage, de soutien et d’accompagnement d’artistes émergents. Les douze pépites dont on va parler toute l’année ont été choisies par un jury de professionnels des musiques actuelles parmi 330 dossiers déposés lors de l’appel à projet de septembre. Autant dire que leur tâche n’a pas été facile mais le résultat en vaut clairement la chandelle : une sélection de haut vol qui incarne bien la vivacité de notre scène musicale régionale.

C’est le duo lyonnais Ganache qui a ouvert la soirée. Comme deux anges, Juliet (guitare, synthé, chant) et Loïs (batteries, guitare, chant) se sont installés sur scène et ont déployé leur spleen de la plus belle manière qui soit. Musicalement, on est quelque part entre la pop psyché et le rock shoegaze mais leur spectre musical est si large qu’on ne se risquera pas à lui coller d’étiquettes. Sachez juste que leurs guitares cristallines et leurs chants vaporeux ont suspendu le temps du Ninkasi Gerland et se sont gravés pour un moment dans nos mémoires. Courrez écouter leur nouvel EP Hikikomori.

Ils furent suivis sur scène d’un autre pourfendeur de styles, plus hirsute et accompagné quant à lui d’un full band, mais dont la musique n’est pas moins originale et innovante. Ambitieux dans son écriture et virtuose dans son exécution, le folk rock de Rouuge est tout bonnement sensationnel. Avec plusieurs sommets d’intensité dans un set construit comme un grand huit émotionnel. Le public est conquis et ne cache pas son bonheur. Décidément, que cette soirée est belle…

Enfin, c’est au power trio The Mogs de s’élancer sur la scène du Kafé. Leur son « hard garage rock » est bien connu d’une partie du public venu spécialement pour eux. Il décoiffe les autres ! Une bonne petite décharge de rock qui va bien comme on dit chez nous. Avec un nouveau bassiste dont c’était le tout premier concert – chapeau monsieur Joey ! – les Mogs enchaînent les tubes en puissance, dont le fameux hymne We Are the Mogs qui sonne déjà comme un classique. Et déclenche même son petit pogo des familles. La conclusion parfaite à cette première soirée parfaite !

On se retrouve le mardi 7 janvier pour la suite avec le deuxième concert de la saison avec Diversgens, Gyslain.N et Resca.

* Optionnel
En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

Imperial Kriek : une kriek qui envoie du bois
Lun. 16 décembre 2019Imperial Kriek : une kriek qui envoie du boisArticle suivant
Ninkasi utile des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l’utilisation du site (cookies analytiques), pour l’adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).
J'accepteles cookiesPersonnaliserles cookies