#WeAreNinkasi
Mer. 23 Jan. 2019

Diva Faune de retour au Ninkasi Gerland

Un duo folk-électro lyonnais.

Diva Faune, c’est un duo qui fait parler de lui depuis quelques années. (vous avez forcément déjà entendu leur titre Get Up au moins une fois). Pendant une semaine, on a eu la chance d’accueillir Yogan et Jérémy (c’est comme ça qu’ils s’appellent dans la vraie vie) en résidence au Ninkasi Gerland.  Rencontre avec ces deux garçons bourrés de talent, juste avant leur concert sur la scène du Kao le 31 janvier.

Diva Faune prend sa source ici à Lyon en 2011. Comment vos routes se sont croisées ?

Yogan : On s’est croisés dans une soirée, pendant laquelle on a dû échanger 7 mots à tout casser, et on s’est revus ensuite dans un fast food tard dans la nuit.
Jérémy : On a commencé à parler musique et le feeling est passé. En fait, on s’est reconnus dans la file d’attente parce qu’on avait tous les deux une guitare sur le dos.

On a fouillé dans les archives, vous avez bien enchaîné les dates en 2014 et 2015 aux Ninkasi Sans Souci, Tarare et Hôtel de Ville. Vous vous imaginiez écumer des scènes prestigieuses comme le Trabendo ou l’Elysée Montmartre quelques années plus tard ?

Jérémy : On était abonnés à Tarare nous ! Et c’est d’ailleurs là-bas qu’on a rencontré Bryan et Jordan, qui sont nos ingés son aujourd’hui. On vous a complètement piqué vos techniciens en fait. On avait joué au Ninkasi Gerland aussi, c’était une de nos premières grosses scènes.
Yogan : On espérait jouer dans des grandes salles un jour évidemment, mais on espérait surtout changer de véhicule parce qu’à l’époque on faisait tout intégralement avec ma Saxo Bic.

On avait joué au Ninkasi Gerland, c’était une de nos premières grosses scènes.

Depuis trois ans, le Ninkasi accompagne les jeunes artistes de la région à travers sa pépinière de talents le Ninkasi Musik Lab. Quelques conseils à donner à nos jeunes pousses qui souhaitent développer leurs projets ?

Yogan : On a plein de conseils ! Mais déjà nous-mêmes on se rappelle souvent qu’il nous reste encore beaucoup de route à parcourir. Le principal, c’est de croire en ses rêves mais les rêves ça se travaille.
Jérémy : Quand tu penses que t’es en train de donner ton maximum, mets-toi toujours en tête que t’es même pas à 30%. Dis-toi que t’es capable de bien plus que ce que tu crois, et que tu ne vaux pas moins que tous les gens que tu admires.

Vous êtes en résidence toute cette semaine au Ninkasi Gerland / Kao, et l’ambiance est hyper chouette. Vous nous préparez quoi ?

Jérémy : La scénographie et les lumières ont représenté une grosse partie de notre travail, pour offrir un show à la fois visuel qu’auditif.
Yogan : On est quatre sur scène maintenant, et on a énormément bossé sur ce show tous ensemble. On tient à remercier tous les gens qui travaillent avec nous, c’est fou de se dire qu’il y a plus de monde qui porte ce projet en coulisses que sur scène.

Votre album « Dancing with Moonshine » arrive bientôt, la sortie est prévue pour le 22 février (on a hâte !). Vous pouvez nous donner quelques scoops ?

Jérémy : Ça va faire 4 ans qu’on est sur ce disque, c’est un vrai album hyper abouti. On est super heureux de le sortir. Il y a même un titre qu’on a commencé en 2013, et qu’on a fini il y a à peine un an. Donc c’est dingue de se dire qu’il y a des titres qui sont la concrétisation de brouillons, et d’autres qui sont arrivés en dernière minute plus spontanément.
Yogan : Et on a un petit scoop pour toi : parmi les groupes folks que j’aime bien il y a Angus & Julia Stone, et sur notre album il y a une chanson qui a été co-écrite avec Julia Stone (la classe).

D’ici là, on se revoit le 31 janvier pour votre show au Ninkasi Gerland / Kao. Un mot pour les fans qui viendront vous voir ?

Yogan & Jérémy : Mettez des baskets, parce qu’il est fort possible que vous bougiez beaucoup ce soir-là !

* Optionnel
En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

La tournée du Patron chez la famille Chamberon
Ven. 25 janvier 2019La tournée du Patron chez la famille ChamberonArticle suivant
Ninkasi utile des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l’utilisation du site (cookies analytiques), pour l’adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).
J'accepteles cookiesPersonnaliserles cookies