#WeAreNinkasi
Ven. 7 Déc. 2018

10 conseils pour un Réveillon du nouvel an réussi

Le Réveillon par Ninkasi

Le réveillon du nouvel an, ça nous connait. On en organise un au Ninkasi Gerland depuis pas mal d’années maintenant et sans fausse modestie on peut dire qu’on se débrouille pas trop mal. Au fil des années, on a acquis notre réputation de meilleur réveillon de Lyon… avec des fêtards venant même de Paris, Marseille, d’Italie ou de Suisse pour célébrer la nouvelle année avec nous – c’est trop d’honneur ! Mais assez parlé de nous, l’idée de cet article est avant tout de vous transmettre un peu de cette expérience acquise pour que vous puissiez, vous aussi, organiser un nouvel an au top chez vous.

Conseil n°1 : trouvez un thème

Une fête est tellement plus amusante quand elle tourne autour d’un thème… Et surtout, en tant qu’organisateur, cela va vous donner un fil rouge pour la musique, la déco, le menu, ce qui simplifie grandement la tâche. L’année dernière, nous avions choisi un thème « années 90 » et on s’est franchement amusés. Cette année, cap sur Londres et la famille royale britannique avec un réveillon Ninkasi Save the Queen. À vous de trouver le thème qui vous plait et qui a le plus de chances de plaire à vos amis. Pour être sûr, choisissez-le avec eux !

 

Conseil n°2 : pas de bon réveillon sans un bon dress code

Une fois votre thème trouvé, vous allez pouvoir proposer un dress code à vos invités. Choisissez-en un qui soit suffisamment précis pour apporter de la cohérence à votre soirée, et suffisamment ouvert pour que vos amis les plus récalcitrants au déguisement trouvent quand même quelque chose de sympa à porter. On ne se met pas la pression, hein. Un dress code du réveillon, ce n’est pas un concours de beauté, c’est juste pour se marrer.

 

Conseil n°3 : ne lésinez pas sur la déco

S’il y a bien un truc sur lequel il ne faut pas faire les choses à moitié, c’est la déco. Nous, pour tout vous dire, on est (littéralement) en train de reconstruire des bâtiments iconiques de Londres pour donner au Ninkasi Gerland un look so british… Alors sans aller jusque-là, faites-vous plaisir et vous ferez plaisir à tout le monde ! Et surtout n’oubliez pas les lumières, un bon éclairage et une boule à facette, ça marche à tous les coups.

Conseil n°4 : préparez un repas festif mais pas trop lourd non plus

On veut se régaler mais pas se plomber ! Il faut être capable de danser après ça. Alors mollo sur les biscuits apéro… On capitalise sur des idées délicieuses et fraîches.

 

Conseil n°5 : prévoyez vos playlists à l’avance

Il est essentiel de préparer vos playlists à l’avance et de bloquer l’accès à votre téléphone à vos amis. Sinon, c’est la porte ouverte à tous les « je peux mettre [insérer chanson pourrie du top 40] sur ton Spotify s’il te plait ? » et on ne s’en sort plus. Deux playlists suffiront à votre bonheur : une petite playlist pour le repas et une longue playlist bien dancefloor qui déchaîne tout le monde pour la soirée. Si vous n’êtes pas doué pour ça, il en existe plein de très bien conçues sur les plateformes de streaming. Et si vous voulez améliorer votre culture musicale, on organise des soirées blind test toute l’année dans les Ninkasi (on pose ça là, au cas où).

 

Conseil n°6 : débranchez votre télé

De la même la manière qu’un ordinateur ouvert avec Youtube est à proscrire pour ne pas se faire carjacker la soirée par le premier Jean-Michel DJ Internet venu, il est ESSENTIEL de couper, débrancher, descendre à la cave, vendre sur Le Bon Coin… bref de NEUTRALISER votre poste de télévision. Sinon, vous connaissez la sentence : « 5, 4, 3, 2, 1… bonne année ! Tiens, il a vieilli Patrick Sébastien… » Non, vraiment, c’est non.

 

Conseil n°7 : montrez l’exemple sur la piste de danse

Une fois l’année nouvelle arrivée, les bisous du nouvel an donnés, les SMS aux parents envoyés… viens le temps de DANSER ! Et là, ce n’est pas le moment de se louper. Alors en avant, montrez le bon exemple. On place astucieusement un petit Dance Yrself Clean de LCD Soundsystem en début de sa playlist de soirée, on sort ses meilleurs dance moves et on ne lâche plus jusqu’au 1er petit matin de l’année.

Conseil n°8 : invitez les voisins

Une pierre, trois coups : on soude ses liens de voisinage, on s’amuse plus longtemps et on évite une intervention aux agents de la maréchaussée ! Tout le monde vous dit merci.

 

Conseil n°9 : prévoyez des couchages

C’est le conseil le plus important de tous : pensez à la sécurité de vos amis. Si la soirée a été arrosée, il ne faut surtout pas qu’ils repartent en voiture. Les vrais amis ne laissent pas leurs amis prendre de tels risques. Il est essentiel de prévoir suffisamment de couchages (ou un budget Uber conséquent, c’est au choix). Et même sans prendre le volant derrière, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Alors soyez raisonnable et célébrez avec modération.

 

Conseil n°10 : prenez des photos, ça fait des souvenirs

Il y aura celui qui s’est endormi avant minuit, celle qui a cassé le vase avec les fleurs de belle-maman, ceux qui se sont embrassés pour la première fois sous le gui, celle qui a craqué sa robe avec son premier pas de danse, celui qui a renversé son verre de vin rouge sur la moquette blanche, ce moment où les cotillons formaient presque un cœur et ça ne se voit plus trop sur la photo mais si je te jure au moment où on l’a prise c’était clairement un cœur… Ah, il y en aura plein de souvenirs. Vos souvenirs. Et on adore y revenir. Nous on a encore quelques photos ici. On les regarde de temps en temps en équipe et on se dit : « wow, c’était du boulot mais ça en valait le coup… qu’est-ce que c’est bon le réveillon du nouvel an quand même » 😊

Voilà, vous savez tout désormais.

Avec ces dix conseils pour un nouvel an réussi, vous allez mettre toutes les chances de votre côté. On vous souhaite de bonnes préparations et vive la fête !

* Optionnel
En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom/ pseudo pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l’anonymisation de vos commentaires.

Le whisky : c’est une histoire de fût !
Lun. 10 décembre 2018Le whisky : c’est une histoire de fût !Article suivant
Ninkasi utile des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l’utilisation du site (cookies analytiques), pour l’adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).
J'accepteles cookiesPersonnaliserles cookies